(S’)AIMER


Aujourd’hui je décide de parler de manière simple, honnête et fluide. Pas de tendances, de récits de voyages ou encore de wishlist, seulement ma plume et ma pensée.

J’ai voulu écrire cet article, sans savoir à l’heure actuelle s’il sera publié ou non. Je l’écris pour moi et pour ceux qui auront envie ou besoin de le lire. Je le rédige car j’ai besoin de mettre sous texte ce que je pense, même si cela sera peut-être brouillon et sans même savoir comment je vais amener le sujet. Ce sujet qui pour chacun est tellement difficile à appréhender, celui d’aimer et de s’aimer.

Je ressens le besoin d’en parler suite à une multitude de choses et principalement le manque de confiance qui règne perpétuellement autour de nous. En effet, nous connaissons tous une personne qui ne croit pas en elle, ou dans les autres, et peut-être que tu fais partis de ces gens-là, quelle qu’en soit la raison.

Tout d’abord, la question que je veux poser à ces gens qui manquent de confiance en eux est, pourquoi ? Pourquoi tu ne t’assumes pas tel que tu es ? Pourquoi ne t’aimes-tu pas ? Je ne sais pas qu’elles seront les raisons car elles peuvent être tellement nombreuses : complexes, déceptions, trahisons, moqueries… La seule chose que je peux dire en réponse à cela est que si vous ne vous aimez pas, personne ne le fera pour vous. Nous avons tous nos complexes, ces choses qui nous dérangent au quotidien, mais pourquoi en faire une faiblesse ? Pourquoi donner gratuitement aux mauvaises personnes le point qui fait mal et sur lequel on peut appuyer ? Pourquoi ne pas tout simplement faire de nos faiblesses nos forces ? Regardez-vous dans le miroir en vous disant que vous êtes une belle personne, respirez et inspirez un grand coup, marchez le dos droit et les épaules relevées, pleins d’assurance et d’envie, et vous montrerez aux autres qu’ils n’ont rien à venir vous dire, mais qu’ils ont absolument tout à vous envier. Je sais que vous vous dites que c’est tellement plus facile à dire qu’à faire, mais quand vous avez réussi à passer cette étape, tout ira tellement mieux. Vous aimez vous vous aidera à avancer et à accomplir de grandes choses.

Apprendre à s’aimer rend la vie plus belle et plus positive. Certains démons du passé nous hantent et nous rongent jusqu’à nous faire dire « je suis mauvais » ou « je ne suis pas beau », et à renier nos forces. Quelques soient tes douleurs, tes cicatrices, tes blessures, elles doivent servir à grandir, à apprendre et à être meilleur. Le passé ne doit pas être détesté, quel qu’il ait été. Certains souvenirs sont plus douloureux que d’autres, ont plus d’impact dans le présent que d’autres, mais toutes ces choses vécues font de vous quelqu’un de plus fort et de plus combatif. Le positif attire le positif.

Alors oui, cela semble facile à dire mais beaucoup moins à mettre en pratique, mais il n’y a qu’avec de la volonté, de l’envie et de l’espoir que les choses changent. Il n’y a pas de recettes miracles. On peut mettre des mots sur des maux pour faire comprendre que l’acceptation de soi est nécessaire et vitale.

Apprendre à s’aimer ne sert pas seulement à se sentir mieux en tant que personne, mais aussi – et c’est d’ailleurs un élément fondateur – à aimer les autres à leur juste valeur. Evidemment, si tu ne t’acceptes pas tel que tu es, personne ne pourra le faire, personne ne comblera le vide que tu es seul(e) à pouvoir combler. C’est un gouffre sans fin qui laissera un malêtre s’installer, parfois dur à déceler. Vous aimer est une des clés pour aimer à votre tour, pour faire confiance et se faire confiance, vivre sereinement vos relations.

 

La « vraie vie »

Vous me direz, comment apprendre à s’aimer avec ses défauts – ou ce que l’on pense être des défauts – dans un monde où perfection et exhibition de bonheur à perte de vue nous envahissent ? Comment faire face au monde parfois « fake » d’Instagram et de tous ces réseaux où foisonnent feed parfait, « corps de rêve », voyages et autres moments de la vie idylliques qui font rêver ? Ce genre de vie que l’on envie tous sincèrement ? Et bien tout simplement en réalisant que ce n’est pas la vraie vie.

Depuis que j’utilise Instagram avec le blog, je suis tout un tas de personnes dont j’aime les looks, les personnalités ou les photos. Cela m’inspire, me donne des idées, me divertit. En revanche, je remarque à quel point ce réseau social m’épuise mentalement. Ce trop-plein de perfection mélangé au business (mais cela n’est pas le sujet de cet article) me fatigue.

Alors oui, on s’étonne de voir les gens complexés, en manque de confiance et tristes, mais tout cela est dû à un monde où l’on fait croire que la vie parfaite existe. Il est parfois difficile de pense qu’un sourire peut cacher un profond malêtre, mais croyez moi, on ne montre jamais que ça va mal. Il faut juste essayer de ne jamais oublier que l’on montre ce que l’on veut.

 

Je vous souhaite de passer de très belles fêtes de fin d’année, que cela soit avec votre famille, vos amis ou même en tête à tête. Profitez de ceux que vous aimez et vivez chaque instant, ceux qui font partie de la vraie vie.

Je vous embrasse.

 

Shannon

You may also like

ÉCHOUER

FAVOURITES PODCASTS #2

LEAVE A COMMENT